Réseaux

Description et enjeux

Commission de suivi :
Christophe Lefebvre, délégué épiscopal à l’Information

Une campagne d’information diocésaine informera de la possibilité pour toute personne d’apporter sa propre réflexion via ce site : http://demain.diocese49.org.
Il s’agit ainsi de rejoindre tous ceux qui se sentent concernés par la mission, la vie et l’animation des communautés chrétiennes mais qui ne sont pas actuellement membres actifs de l’une d’entre elles. Les raisons peuvent être multiples : mobilité professionnelle, rythme de vie, mauvaise expérience, défiance vis-à-vis de l’institution Eglise, désir d’une approche plus fluide de la vie en Eglise…
La possibilité de vivre la démarche synodale à partir des réseaux sociaux peut permettre l’expression de tous.

Je voudrais examiner le développement des réseaux sociaux numériques qui contribuent à mettre en évidence une nouvelle « agora », un espace public ouvert où les personnes partagent des idées, des informations, des opinions, et où peuvent naître aussi de nouvelles relations et formes de communauté.
Ces espaces, quand ils sont bien valorisés et de manière équilibrée, contribuent à promouvoir des formes de dialogue et de débat qui, si elles sont effectuées avec respect, attention pour la vie privée, responsabilité et dévouement à la vérité, peuvent renforcer les liens d’unité entre les personnes et promouvoir efficacement l’harmonie de la famille humaine…
Les croyants ont de plus en plus ce sentiment que si la Bonne Nouvelle n’est pas connue aussi dans l’environnement numérique, elle pourrait être absente de l’expérience d’un grand nombre pour qui cet espace existentiel est important.…
La capacité d’utiliser les nouveaux langages est requise non pas tant pour être à la mode du temps, mais justement pour permettre à l’infinie richesse de l’Évangile de trouver des formes d’expression qui soient en mesure d’atteindre les esprits et les cœurs de tous…
L’émergence dans les réseaux sociaux du dialogue autour de la foi et des croyances, confirme l’importance et la pertinence de la religion dans le débat public et social. Par exemple, dans certains contextes géographiques et culturels où les chrétiens se sentent isolés, les réseaux sociaux peuvent renforcer le sentiment de leur unité effective avec la communauté universelle des croyants. Les réseaux facilitent le partage des ressources spirituelles et liturgiques, rendant les personnes capables de prier avec un sens revigoré de proximité avec ceux qui professent la même foi.
Beaucoup de gens sont en train de découvrir, grâce à un contact au départ en ligne, l’importance de la rencontre directe, des expériences de communauté ou même de pèlerinage, éléments toujours importants dans le cheminement de foi.

Message de Benoît XVI pour la Journée mondiale des Communications sociales le 13/05/2013