Les fraternités paroissiales

L’intuition des fraternités paroissiales est vitale et missionnaire. La paroisse est le lieu privilégié de l’accueil du plus grand nombre, particulièrement des blessés de la vie, des plus pauvres et de ceux qui sont au bord de la route. Elle est riche de la diversité des sensibilités et des engagements.
Par la vie eucharistique, nos communautés chrétiennes sont appelées à rayonner autour d’elles la vie donnée du Christ. Les chrétiens partagent la vie des personnes qui les entourent. C’est au nom de cette humanité commune que peut être entendu l’appel à créer des fraternités paroissiales, véritables communautés ecclésiales de base.
Ces équipes de cinq à dix personnes portent le souci de celles et ceux qui vivent en proximité dans leur voisinage. Elles s’intéressent à leur vie. Elles n’hésitent pas à aller au devant d’elles. Leur mission est de signifier la présence du Christ vivant au milieu de nous, partageant tout ce qu’il reçu de son Père. Elles sont alors pour ces personnes l’Église invitante en un lieu.
Cela demande de sortir de soi et de chez soi, de vaincre sa réserve, de faire preuve de beaucoup d’humilité et d’audace. Il s’agit de se connaître, de se reconnaître et d’aller vers des personnes qui, pour de multiples raisons, ne demandent plus rien à l’Église. Participer à une fraternité paroissiale, c’est répondre à un appel missionnaire.
Claude Cesbron, Blandine Frappier, René Socheleau